Le Cloud Gaming est-il l’avenir du jeu vidéo ?

Auteur : ROMAN3D,

JEUX VIDÉO

Tout comme pour la musique avec Spotify ou le cinéma et les séries avec Netflix, le streaming s’apprête à transformer le monde des jeux vidéo.

Le Cloud Gaming, c’est le jeu vidéo à la demande, un peu comme le « Netflix du jeu vidéo ». Cette nouvelle technologie permet de jouer aux jeux vidéo sur n’importe quel écran et à n’importe quel moment. Ce dernier permet également de profiter de la puissance d’une carte graphique d’ordinateur sur n’importe quel appareil. En effet, vous pouvez jouer à des centaines de jeux vidéo en streaming. Cette nouvelle façon de consommer les jeux vidéo a intéressé de nombreux géants de la Tech, tels que Google, avec son service Stadia, Sony avec PS Now ou encore Microsoft avec xCloud.

Cette technologie va révolutionner notre façon de consommer les jeux vidéo. Tout comme pour la musique avec Spotify ou le cinéma et les séries avec Netflix. En effet, le streaming s’apprête à transformer le monde des jeux vidéo. Grâce à cette nouvelle technologie, vous pourrez dire adieu aux disques, téléchargements, et même aux consoles qui ne seront plus nécessaires.

Le Cloud Gaming permet de profiter de la puissance d’un ordinateur sans forcément en posséder un. En effet, vous pourrez y jouer sur n’importe quel écran.

 

Mais comment fonctionne le Cloud Gaming ?

agence de communication
Auparavant, lorsque vous achetiez un jeu, vous aviez deux options : soit acheter un disque dans une boutique physique, soit l’acheter sur une Market Place en ligne pour pouvoir le télécharger. Le jeu est exécuté grâce aux processeurs et autres composants embarqués dans votre console ou votre ordinateur.

Mais maintenant, avec le Cloud Gaming, le jeu est exécuté sur les serveurs du fournisseur du service, au sein de leur propre data Center. Grâce à l’Internet, les images sont transmises en temps réel sur votre écran, de la même manière que vous regardez un film sur Netflix par exemple.

À vrai dire, le concept du Cloud Gaming n’est pas si récent que cela. En effet, en 2010, le projet avait déjà été posé sur la table, mais des contraintes techniques avaient jusqu’à présent empêché qu’un tel service fonctionne correctement : en effet, la connexion internet des utilisateurs était trop lente et trop instable, ce qui gâchait l’expérience des utilisateurs. Mais aujourd’hui, avec le développement du haut débit et de la fibre dans de nombreux endroits, le Cloud Gaming est tout à fait possible.

 

Mais quel est l’intérêt de Cloud Gaming ?

agence de communication
En effet, le Cloud Gaming présente de nombreux avantages, qui ne correspondent pas forcément à tout le monde.

Si vous avez déjà une console et que vous y jouez régulièrement dans votre salon, vous n’avez pas forcément besoin d’abandonner celle-ci au profit d’un service cloud. Cependant, le streaming peut être très utile lorsque vous vous déplacez et que vous souhaitez jouer à n’importe quel jeu à tout moment. En effet, il vous sera possible de jouer à des jeux très gourmands, même sur un smartphone. Vous ne serez donc pas obligé de dépenser des milliers d’euros dans un PC gamer : vous pourrez profiter de la puissance de calcul des serveurs de l’entreprise qui vous fournit les jeux, et vous pourrez donc faire tourner des jeux en qualité maximale. Mais vous pourrez également dire adieu au temps de chargement et vous pourrez lancer un jeu sans avoir à patienter de nombreuses minutes.

Pour les joueurs sur console, ces nouveaux services vous permettront d’accéder à davantage de jeux sans forcément les acheter à chaque fois, car pour certains, vous n’y jouez pas très longtemps, et cela ne vaut pas le coup d’acheter le jeu. En effet, ces plateformes vont vous permettre de tester des jeux grâce aux abonnements proposés.

 

Mais, y a-t-il des inconvénients ?

agence de communication
Évidemment, il y a malheureusement quelques points négatifs. Tout d’abord, si vous possédez une connexion internet particulièrement lente et instable, il vous sera impossible de profiter de cette technologie. En effet, la latence ruinera totalement votre expérience de jeu. Il sera également impossible de jouer à des jeux en ligne, car vous seriez trop lent par rapport aux autres joueurs. La latence dépend de votre connexion, mais également de la distance qui vous sépare des serveurs : si vous vivez en campagne, vous aurez plus de difficultés que les Parisiens qui utilisent Google Stadia.

Mais il y a aussi des problèmes du côté des entreprises qui proposent ces services : en effet, les coûts de fonctionnement des serveurs sont très élevés et l’investissement n’est pas forcément rentabilisé. Il n’y a aucun modèle économique qui permette d’être totalement rentable.

Autre problème, c’est l’impact écologique. En effet, les nombreux serveurs de ces services sont très “énergivores” et cela va également séduire de nouveaux clients qui n’ont pas de console et donc, doper le nombre de joueurs sur les plateformes. En revanche, cela permet aussi la diminution du nombre de consoles, dont la fabrication est très polluante, sachant que les composants de ces dernières ne sont pas recyclables … Les joueurs de console ne vont pas abandonner leur console performante si ce n’est pour prendre le service en plus, mais ce sont plutôt de nouveaux joueurs qui vont arriver, qui étaient peut-être freinés par le prix des consoles.

 

Quelles sont les offres du Cloud Gaming sur le marché ?

agence de communication

 

PlayStation Now

 

C’est le service développé par Sony sur ses fameuses PlayStation (4 et 5).

L’abonnement mensuel coute 9.99 € par mois et permet l’accès à un large catalogue de jeux. De plus, il permet de rejouer à des jeux PS3. Or, le service est prévu en complément pour les joueurs des consoles Sony. Mais il est également possible de jouer sur un PC avec leur application dédiée.

 

Points forts

 

  • Premièrement, test de connexion afin de vérifier votre éligibilité au service de Cloud Gaming. Il faut compter au minimum 90 Mb/s pour profiter d’une expérience de jeu agréable).
  • Deuxièmement, un bon catalogue avec des jeux populaire, indé, rétro …
  • Troisièmement, possibilité de télécharger localement les jeux afin de ne pas dépendre d’une connexion instable.

 

Points faibles

 

  • En revanche, résolution limitée à 720p (sauf avec le téléchargement local).
  • Et jeux non disponibles sur Mac.

 

Google Stadia

 

Mais, Google s’est également lancé dans le Cloud Gaming. D’ores et déjà, pas de grand succès au rendez-vous. Car la grille tarifaire est illisible.

L’abonnement permet uniquement d’accéder à quelques jeux chaque mois. Mais pour avoir de bons jeux, il faudra passer à la caisse, jusqu’à 60 € pour certains (que l’on peut trouver moins cher hors de la plateforme). D’autre part, il y a un manque de communication pour avertir les joueurs des prochaines sorties sur la plateforme.

En revanche, Stadia est très facile d’utilisation et ne requiert pas de matériel pour jouer. De surcroît, il faudra une manette (de n’importe quelle console ou celle qui est vendue par Google).

 

Les points forts

 

  • Pas d’obligation de souscrire un abonnement mensuel (vous pouvez donc choisir et acheter les jeux auxquels vous voulez jouer et non pas payer un abonnement qui vous laisse accès à certains jeux qui ne vous plairaient pas).
  • Arrivée prochaine d’Ubisoft+ dans l’abonnement, qui permettra de jouer à de nombreux jeux connus du studio français, tels que Watch Dogs 2, Far Cry 5 ou Assassin’s Creed Valhalla …
  • La promesse de Google d’étoffer son catalogue dans les mois à venir.
  • Une facilité d’utilisation.
  • Possibilité d’acheter une manette et un Chromecast Ultra dédié aux jeux vidéo.

 

Les points faibles

 

  • Un catalogue un peu trop pauvre.
  • Des jeux vidéo trop chers par rapport à la concurrence.

Le service n’ayant pas un gros succès, on peut s’interroger sur l’avenir de la plateforme…

Xbox game pass (anciennement Xcloud)

 

C’est le service mis en place par Microsoft. Ce pass permet de jouer à de nombreux jeux Xbox One en streaming.

Pour le moment, le service est uniquement disponible sur les appareils Android. En effet, il est impossible de jouer sur un appareil Apple (en raison de la politique d’Apple). L’abonnement coûte 12,99 € et se présente comme un véritable Netflix du jeu vidéo, avec un catalogue complet de jeux qui lui sont dédiés.

 

Les points forts

 

  • Un catalogue complet qui fonctionne comme un vrai service à la Netflix avec des jeux de tout genre.
  • Compatible sur les téléphones Android.
  • Trois options disponibles : le pass console, le pass PC et le pass Ultimate qui permet d’accéder à de nombreux jeux, de jouer au service de EA play et de détenir aussi l’abonnement Xbox Live Gold qui est indispensable pour en ligne sur la Xbox.
  • Possibilité de télécharger les jeux et d’y jouer en hors-ligne.
Les points faibles

 

  • Obligation d’avoir un compte Xbox Live Gold pour jouer en ligne.
  • Un abonnement relativement cher.
 

Nvidia Geforce now

 

C’est le service de Cloud Gaming lancé par Nvidia en février 2020. Cette plateforme permet l’accès à une sélection de jeux compatibles venant des boutiques de Jeux Steam, Uplay ou Battle.net…

Cela permet aux joueurs de parapher des jeux qu’il possède déjà. En revanche, pour profiter d’autres jeux, il faut les acheter et l’abonnement payant ne comprend pas l’accès à un catalogue de jeux.

 

Quels seront les nouveaux acteurs sur le marché du Cloud Gaming ?

agence de communication
Tout d’abord, ce sera Amazon avec Amazon Luna. En effet, l’entreprise est déjà très tournée sur les jeux vidéo, notamment avec Amazon Prime Gaming qui permet d’accéder à des exclusivités, des réductions et autres cadeaux dans les jeux vidéo. Il n’est donc pas anormal qu’Amazon se tourne vers ce marché, notamment parce qu’ils sont de nombreux serveurs, avec Amazon Web Services. Amazon Luna existe déjà pour 5,99 dollars par mois. Pour le moment, aucune annonce n’a été faite pour la France. L’abonnement existant aux États-Unis donne accès à de nombreux jeux vidéo (plus de 100). Amazon étant propriétaire de Twich, cela permettra de jouer directement aux jeux que l’on regarde en live en cliquant sur un bouton.

Netflix pourrait également se lancer dans ce secteur : pour l’instant, rien n’est officiel, mais plusieurs personnes ont repéré des offres d’emploi concernant le jeu vidéo afin de mettre en place une plateforme qui ressemblerait fortement à Apple Arcade. Ce n’est pas une mauvaise idée en soi pour Netflix, car tout le monde connaît Netflix. Intégrer le jeu vidéo permettrait de diversifier l’offre. Netflix possédant un gros budget, ils pourraient même proposer des jeux originaux qui auraient peut-être un lien avec leurs films et séries.

 

Conclusion

agence de communication

Donc, le Cloud Gaming est un secteur d’avenir et qui n’a pas fini d’évoluer. En revanche, dans l’article, je n’ai pas parlé de tous les services tellement ils sont nombreux. Mais, je vous ai présenté les principaux et les plus connus. Par conséquent, n’hésitez pas à vous renseigner sur le sujet sur internet. Car il existe de nombreux services que je n’ai pas cité. En revanche, pour moi, le Cloud Gaming est très intéressant et va permettre de posséder de nombreux jeux vidéo sans mettre 60 € à chaque fois. Pour conclure, le développement du haut débit va permettre à toutes ces plateformes de proposer un service performant, qui pourrait presque faire oublier notre bonne vieille console.

Plus d’articles

Pin It on Pinterest

Shares
Share This